Fragile objet de vie, de pensée, de mémoire, le cerveau repose blotti dans l’abri illusoire de sa coque. Il conserve précieusement l’image et l’idée que nous nous faisons de nous même et du monde. Moteur de recherche organique, il modèle tout au long de notre existence une réalité virtuelle que le temps déforme.

Le monde est une construction, il est fabriqué par nos cerveaux   Olivier Sacks